AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 local geek (ft. elias salender)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




local geek (ft. elias salender) Vide
MessageSujet: local geek (ft. elias salender)   local geek (ft. elias salender) EmptyJeu 7 Oct - 17:20



    Résidence Universitaire #1, samedi 2 octobre 2010, 2:14 PM.

    Arthur McRae, les cheveux en bataille lui tombant devant les yeux, vêtu simplement d'un pantalon de jogging, était allongé de tout son long sur le ventre, sur son lit dans sa chambre de résidence. Son coloc avait disparu plus tôt dans la matinée, il avait à peine eu le temps de l'entendre claquer la porte - il était bien trop tôt pour Arthur, qui préférait les grasses mat' jusqu'à midi au moins.
    Affalé sur son lit, il tenait entre ses mains sa manette de Xbox 360, scrutant son petit écran de télévision branché à la console, le menton et la bouche enfouis dans son oreiller. Il buguait depuis une heure sur Blur, un cadavre de tasse de café sur la moquette par terre, une cigarette écrasée dedans. Dix-sept ans, déjà fumeur. Grave erreur commise au lycée en période de rébellion parentale, et maintenant, il n'arrivait plus à s'en défaire. Il savait bien que c'était pas très respectueux de fumer dans la chambre alors qu'il n'y vivait pas tout seul mais pour ce qu'il avait vu de son colocataire, il n'avait pas encore eu l'occasion de lui demander si ca le dérangeait ou pas. Alors il avait fait le minimum syndical ; ouvrir la fenêtre pour évacuer la fumée et l'odeur.
    Arthur avait déjà fini le jeu depuis longtemps, il était devenu un pro du joystick avec toutes les voitures de toutes les classes - sa préférée étant la classe A, parce que ça va trop vite, on y voit rien, c'est le carnage et c'est plus marrant. Là, il essayait d'améliorer ses performances et gagner plus de fans en reparticipant aux courses, mais aucun suspense ; il les avait déjà toutes gagnées.
    Il lui sembla entendre de la musique provenir du couloir ; c'était la chambre d'à-côté ou d'en face. Se levant de son lit, appuyant sur Start pour mettre en pause, il saisit une deuxième manette. Il s'assit, alluma une autre cigarette qu'il coinça dans un coin de sa bouche et sortit dans couloir, torse et pieds nus, pour frapper à la porte d'où sortait la musique.
    Un type brun lui ouvrit, Arthur s'empressa de retirer sa cigarette de sa bouche, la saisissant entre ses doigts. Il leva la main tenant la manette à la place.
    « Yo, je connais pas ton prénom, mais je m'emmerde, ça te dit de jouer à un truc là ? » fit-il en agitant la main tenant la manette de Xbox.
    Arthur était assez grand pour son âge, il devait mesurer à peu près la même taille que son interlocuteur qui pourtant était visiblement plus vieux. De plus, le jeune asiatique avait cette posture avec le dos légèrement courbé, comme s'il avait subi une scoliose durant ses années de collège, et là, il avai[center]t les cheveux en bataille lui dissimulant presque les yeux. Il essaya un mouvement de tête pour dégager sa vue, dévoilant ses yeux noisette et ses deux grains de beauté sous l'oeil droit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




local geek (ft. elias salender) Vide
MessageSujet: Re: local geek (ft. elias salender)   local geek (ft. elias salender) EmptySam 9 Oct - 19:13

L'après-midi commençait à peine pour Elias Salender qui, pour une fois, n'avait pas vingt millions de choses à faire -à part peut-être réviser ses cours, et Dieu sait qu'il aurait bien dû le faire. Il avait passé une bonne partie de la matinée à l'entraînement d'aviron et, ne parvenant pas à tenir en place après tous ces efforts, il avait traîné sur le campus et décidé de faire un footing. Il avait couru un certain temps, jusqu'à ce qu'il en eut assez et ce fut avec surprise qu'il se rendit compte qu'il était presque 13h30 et qu'il n'avait pas encore travaillé. Il avait un papier à rendre pour le cours d'écologie et son ébauche était loin d'être bonne. Il acheta un sandwich qu'il mangea sur le chemin du retour à sa résidence. Dire qu'il avait prévu de mettre ce samedi de liberté à profit pour ses cours, c'était raté -ou presque. Son premier réflexe en entrant dans sa chambre fut d'attraper une serviette, son gel douche et des vêtements de rechange pour aller prendre une douche. Lorsqu'il revint, environ dix minutes après, il était enfin disposé à s'asseoir à son bureau pour travailler. En plus, son camarade de chambre était absent, autant en profiter. Il brancha son iPod sur les hauts parleurs et lança une lecture aléatoire, n'hésitant pas à monter un peu le volume. Pour une fois qu'il était seul, il était bien décidé à ne pas en perdre une miette. S'il était fort sociable, Elias appréciait également des moments de solitude, surtout en ce moment, car il avait l'impression d'être mobilisé de tous côtés. Il faut dire, entre les cours, les travaux de groupe, l'aviron, Green Peace et le bizutage chez les Sigma Tau Iota, il n'avait pas beaucoup de temps à se consacrer à lui-même. Pas que ce soit un réel problème, moins il passait de temps à se poser des questions sur son avenir ou sur son présent, mieux il se portait, car il finissait toujours par se rappeler qu'il ne rendrait jamais ses parents fiers. Il était le seul Salender à ne pas avoir choisi une orientation prestigieuse telle que le droit ou la médecine, ou encore les sciences politiques. Non, lui avait choisi d'étudier l'environnement. Des études que son père n'approuvait absolument pas. La seule raison pour laquelle son paternel avait daigné payer son inscription et ses frais de scolarité était qu'Elias avait promis de suivre des cours de droit en parallèle dans le but d'une carrière politique. Certes, ce n'était pas loin de ce que le jeune homme imaginait pour son avenir, mais il aurait au moins aimé avoir le consentement familial au lieu de se sentir comme le vilain petit canard.

Il eut à peine le temps d'allumer son ordinateur et de consulter sa boîte mail qu'il entendit des coups frappés à la porte de sa chambre. Il soupira, s'imaginant déjà un voisin n'appréciant pas la musique. Il se leva donc contre son gré et alla ouvrir. Au lieu d'un étudiant en colère, il trouva devant lui un jeune homme tenant à la main une manette de Xbox, un grand sourire aux lèvres. Elias fut surpris, inutile de le nier, et il lui sourit d'un air gêné. " Euh c'est que j'allais commencer à travailler mais... " Il tourna la tête vers son ordinateur et haussa les épaules. " Après tout, une partie ou deux ne me fera pas de tort! " Il alla rabattre l'écran de son ordinateur portable, éteignit son iPod et ferma la porte derrière lui. Il fut surpris de constater que c'était son voisin qui venait de l'inviter à une partie de jeux vidéos. Il ne l'avait jamais vu. En fait, il n'avait jamais vu les trois quarts des gens de son couloir, car il passait à la résidence uniquement pour dormir. Il ignorait qu'Halcyon avait un colocataire asiatique, mais il faut dire qu'avec Halcyon, ils ne parlaient souvent que d'aviron. C'était leur seul point commun, pour ainsi dire. " Au fait, moi c'est Elias. Bon, t'as quoi comme jeu? Mince, ça fait une éternité que j'ai plus joué à la console! " En effet, sa dernière partie de jeux vidéos datait bien d'au moins quatre ans, autant dire que le jeune homme n'aurait aucun mal à l'écrabouiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




local geek (ft. elias salender) Vide
MessageSujet: Re: local geek (ft. elias salender)   local geek (ft. elias salender) EmptySam 9 Oct - 21:11

    Arthur pensa sur le coup que son interlocuteur allait refuser, pour se replonger dans ses bouquins. Super. Fallait pas déconner, on était en particulier à la fac pour s'éclater, non ? Mais l'idée qu'il se faisait de son voisin s'améliora amplement quand finalement, il accepta son invitation. Arthur eut un sourire satisfait, avec un signe de la tête : « Cool ! » Arthur cala sa cigarette dans un coin de sa bouche et se passa une main dans ses cheveux en bataille pour tourner les talons et pousser la porte de sa propre chambre, juste en face.
    Evidemment, il y avait le côté de son colocataire - dont il n'avait pas vraiment retenu le nom - plus ou moins rangé, démonstration de quelqu'un qui avait une certaine expérience de la vie sur le campus. Et son côté à lui était un vrai champ de bataille. Le lit fait à la va-vite, avec encore la marque de son corps affalé devant la télé, le bureau surmonté de piles de cahiers, classeurs et livres en tous genres, sa chaise couverte de fringues, les chaussettes tire-bouchonnées sur la moquette, les tasses de café sales et les mégots de cigarette dans ces mêmes tasses. Heureusement, il avait aéré avant de sortir, et ça ne sentait pas mauvais. Une garçonnière, en fin de compte.
    Arthur se retourna d'un air désolé vers son nouvel interlocuteur. « Désolé, c'est le bordel, je suis pas réputé pour être ordonné. » Il fit un geste pour dire à son invité de prendre place là où il pouvait ; au besoin, il s'assirait à terre sur un coussin ou sur quelques vêtements. Arthur posa la manette et saisit un tee-shirt blanc propre dans sa commode béante pour l'enfiler, histoire de faire meilleure impression.
    « Elias hein ? Moi c'est Arthur. Je sais pas si tu connais mon coloc - enfin, de toutes façons, j'ai oublié son prénom alors... »
    Arthur se posa sur la moquette avant de saisir deux manettes et de les connecter d'un coup habile de "start" et "Y". Il tendit le joueur 2 à Elias. Il disait ne pas avoir joué à une console depuis longtemps ; Arthur étant un archétype du gars accro aux jeux vidéos, il essaierait de se faire au niveau de son invité.
    « T'inquiètes, je mettrai le mode facile... si j'peux ! » fit-il, à quatre pattes, en fouillant sous son meuble de télé pour sortir sa collection de jeux vidéos. Il extirpa Soul Calibur IV, Gears of War et Blur pour les trois plus intéressants en multijoueurs, puis étala le reste par terre.
    « Bah je sais pas si tu connais un peu... genre, Soul Calibur c'est du combat un contre un, du style Tekken si tu y as déjà joué... Gears of War c'est un truc un peu gore où on joue en allié, mais j'pense que c'est un peu technique si tu dis que t'as pas touché à une console depuis longtemps ! »
    Puis il saisit Blur pour le tendre à Elias avec un regard entendu.
    « Ca c'est cool en multijoueur. Croisement entre Need for Speed et Mario Kart... course de bagnoles où tu chopes des bonus pour détruire tes adversaires, c'est plutôt fendard. »
    Arthur était parti dans ses explications complexes, mais si Elias n'était pas un habitué, il ne comprendrait sûrement pas grand chose à ses divagations. D'ailleurs, ce mec, il était en quoi, deuxième, troisième année ? Il avait l'air d'avoir trois ou quatre ans de plus qu'Arthur - et d'être trois fois plus sérieux dans son boulot aussi. Arthur ne travaillait jamais et y arrivait parfaitement, la seule tâche qu'il avait étant de nettoyer les tables de la cafétéria ou de servir les étudiants venant "savourer" la malbouffe de la fac.
    « T'es en quoi, deuxième, troisième année ? Tu fais quel cursus ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




local geek (ft. elias salender) Vide
MessageSujet: Re: local geek (ft. elias salender)   local geek (ft. elias salender) EmptyMar 19 Oct - 12:49

Techniquement, Elias aurait dû refuser. Mais à vrai dire, il n'avait pas réellement envie de se mettre au travail. Après trois ans passés à construire une école et des puits, creuser des trous, dormir dans des moustiquaires et se dorer la pilule pendant les temps libres, il avait perdu l'habitude d'étudier. Il était tout à fait conscient de la difficulté qu'il aurait à reprendre des études, mais il était également conscient que sans diplôme, il n'irait pas loin. De plus, sa famille avait déjà eu beaucoup de mal à accepter qu'il parte en Afrique pour des missions humanitaires avant d'aller à la fac. L'université, il n'aurait pas pu y échapper. Quelque part, il était heureux d'être là, dans le Michigan, parmi tous ces étudiants, mais d'un autre côté, il avait des difficultés à rester concentré pendant des heures sur ses bouquins. En grand rêveur, il partait parfois dans ses pensées et ne revenait à ses livres qu'une heure après. Il était vite distrait, bien qu'une fois qu'il était concentré sur ce qu'il faisait, il travaillait merveilleusement bien. Aussi, l'invitation d'Arthur lui fit l'effet d'une bombe jetée sur ses cahiers. Il étudierait plus tard. Et puis une partie ou deux ne lui ferait pas de mal. Il serait défoulé et pourrait repartir au travail plus sereinement... Il le suivit donc dans sa chambre. Le jeune homme s'excusa du bazar et Elias lui sourit. C'était vrai que c'était assez désordonné, mais il n'irait pas l'en blâmer. De son côté, le jeune Salender était un parfait maniaque du rangement, rien ne traînait jamais dans sa chambre. Et il était certain que lorsque son colocataire arriverait, il ne pourrait s'empêcher de lui faire la leçon (et de ranger si c'était le bazar). Il était incapable de supporter des affaires qui traînaient un peu partout, des bouquins ouverts, des chaussettes sales étalées sur le sol, des caleçons planqués sous le lit... Il ne dit rien à Arthur, car il ne voulait pas le vexer, et de toute façon, il ne resterait là qu'une heure ou deux tout au plus.

" Si, je connais Halcyon. On fait de l'aviron ensemble. " dit-il d'un air songeur en observant la chambre. Elle était conçue exactement de la même façon que la sienne. Deux lits face à face et des bureaux attenants, un petit meuble pour une télé, des armoires pour les vêtements... Ce n'était guère étonnant dans une université. Les résidences étaient conçues pour accueillir le plus d'étudiants possibles et les architectes n'allaient pas s'embêter à créer des chambres uniques. Elias se dit même que toutes les résidences devaient avoir exactement les mêmes chambres avec la même peinture beige sur les murs et cette moquette bleu gris sur le sol. C'était assez déprimant. Elias, lui, avait décoré sa partie de chambre avec quelques photos prises en Afrique lors de ses missions, une plante verte et quelques posters pour couvrir le beige triste des murs et mettre un peu de vie dans la chambre. " Et toi, tu fais du sport pour l'université? " Elias en doutait, car il ne l'avait pas vu sur le terrain lors des matches des Spartans auxquels on le forçait à assister en tant que bizut, mais après tout, cela ne voulait rien dire du tout. Le jeune Salender écouta les descriptions des jeux vidéos et comprit bien le regard plein de sous-entendus d'Arthur lorsqu'il montra le jeu "Blur" avec un grand sourire. " Va pour Blur alors. Mais il faudra que tu m'expliques les touches, parce que je n'ai jamais touché à ce jeu! "

Elias sourit lorsque l'autre lui demanda en quelle année il était. C'était clair qu'il paraissait plus vieux, à 21 ans, ç'aurait été frustrant de ressembler à un gamin de 18 ans. L'avantage de ses cours à la fac, c'était que certains élèves d'autres sections et d'autres années se mêlaient parfois à leurs cours de première année en écologie, ainsi, il se fondait dans la masse des gens un peu plus vieux. Mais il était clair aussi que beaucoup s'étonnaient de savoir qu'il n'était qu'en première année. Les professeurs, surtout, qui n'étaient pas forcément habitués à ce qu'un élève de 21 ans débarque seulement à l'université. " Non, je suis en première en géologie et environnement. En fait je suis parti trois ans avec l'Unicef avant de venir à la fac. Et toi, tu fais quoi? " Il regarda Arthur mettre la console en route et les images défiler sur l'écran. Il essaya de suivre les explications à l'écran tout en écoutant la réponse de son interlocuteur, mais sans grand succès. Arthur lui expliquerait de toute façon en cours de partie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





local geek (ft. elias salender) Vide
MessageSujet: Re: local geek (ft. elias salender)   local geek (ft. elias salender) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

local geek (ft. elias salender)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BEAUTY AND THE GREEKS :: MICHIGAN VALLEY UNIVERSITY :: ❝ résidences universitaires-