AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 pv. • eaterpillsgurl&drunkerboy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




pv. • eaterpillsgurl&drunkerboy Vide
MessageSujet: pv. • eaterpillsgurl&drunkerboy   pv. • eaterpillsgurl&drunkerboy EmptyMar 28 Sep - 21:43


pv. • eaterpillsgurl&drunkerboy Sanstitre113
The New Joconde !
Confusion in her eyes that says it all. She's lost control. And she's clinging to the nearest passer by, She's lost control. And she gave away the secrets of her past, And said I've lost control again, And a voice that told her when and where to act, She said I've lost control again.

Devaux’s Room, Residence N°3, 23h14 le 29ème jour de Septembre de l’année 2010


Je ne fais que des bétises... ♪ Voila ce qui peut résumé c’est deux dernier jour, chaque jour je me rappelle de ce que j’ai fait avec Fire... Je me promettais de ne plus boire Ô grand dieu sait il que je peut faire beaucoup de bétises quand l’alcool est déjà présent dans mon sang. Posé sur mon lit, il était tard et le couvre-feu était déjà passé depuis pas mal de temps, je suis seul dans ma chambre pour une fois, mon colocataire était absent encore un qui vas aller voir ce qui se passe dehors alors qu’il sait bien que Fiztgerald était pas loin. J’était en boxer sur mon lit allongé par dessus la couette dans le noir écoutant un vieux CD des Bangle’s, les mains sous ma nuque allongé sur le dos, j’essayais de ne pensé à rien hélas ce fut bien trop dur... Entre les cours, les histoires de «baise» et les malentendus... J’aurais bien envie de faire face et pas de rester là. Pas moyen de dormir alors que la nuit commençait à peine. Je me levait du lit comme une envie de vomir, mais rien ne viens j’eus une idée lugubre soit elle. en fouillant dans mon armoire je trouvais le divin, une vieille bouteille de scotch acheté il y a des mois... Je n’aurais jamais pensé l’utilisé. Hélas le mal serait fait, j’ai envie de me prendre une murge et je vais me faire plaisir quoi quand dit le Doyen, il peut aller se faire shampouiner, en buvant de grosse gorgée qui avait vraiment du mal à passer, comme si j’avais du verre pilé qui réchauffait ma gorge, je m’approchais de la fenetre voyant la lune se reflaitait sur la crique privée. J’eus un sourire bête. personellement je ne me serais même pas reconnu, tant dis qu’a chaque instant la bouteille diminué de volume... je sentit les effets monté à la tête au bout d’une demi heure... J’étais euphorique et dépressif, j’aurais été prêt à tout pour en finir ce soir, y a des soirs comme ça! dehors il faisait sombre, pas de quoi fouetter un chat, on ne pouvait voir que la lumière du porche qui éclairé le sol jusqu’au arbre longeant la résidence, quand je vis un ombre allongé... Et une scène me prit d’assault dans la tête, un cadavre, le cadavre de la jeune étudiante, la bizut retrouvée assasiné non loin d’ici, je me prit de court et je sortis de ma chambre en coup de vent comme si j’avais un but je m’éssouflé comme un boeuf, ce n’était pas normal de courir comme ça, bon après une demi bouteille de scotch okay, mais pas sobre, je faillais me manger au moins une dizaine de porte, un bord d’escalier et la baie vitrée, je ne tenait plus debout comme si un rigolo secouer la piece comme un Kinder surprise turc. En ouvrant la baie vitrée, je voyait l’ombre devenir un corps, je m’approchait quand un musique me trottait dans la tête je me serait pris dans un film glauque genre Resident Evil, « Et la le cadavre se releva et ce fut un zombie pret a me découper en morceau». Non sérieusement enfin non je suis bourré mais j’avançais doucement peur qu’on me grille ivre mort et manquerait plus qu’on dise que c’est moi qui l’es tué! enfin j’arrivais au point où je pourrais identifier le corps quand j’entendis des gémissement d’Euphorie. Et la ce fut comme un coup de fouet sur mes parties, je resta statique, en baissant la tête grognant légerement, le coeur qui s’accelerais. Non non ce n’est pas un chien completement défoncé à l’héroine que je voyais... Mais plus une fille que bizarrement je n’avais pas envie de connaitre surtout ce soir. Mais hélas je ne pouvais rien y faire.
Robyn Mcallister. Oh ce petit ange n’a rien d’une drogué narcotique qui mange les pillules comme des M&M’s... Eh bah croyez le ou non... je crois bien que vous avez tord, je n’avais vu une fille qui mangez autant de «bonbon» qu’elle. Elle était la allongé contre l’arbre, pourquoi était elle là? Elle a toujours eu une veine incroyable à ne pas se faire chopper par quelqu’un peut être son visage d’ange qui la fait esquiver des moindres problèmes Qui sait! Je m’approchais d’elle bizarrement j’avais rapidement désaouler. Je m’accroupissais en me demandant comment la ramener à elle : «Robyn Mcallister, regarde dans quel état tu t’es mis!», Pas de réponses... Enfin si mais c’est imcompréhansible pour une personne Humaine! Je glissa un bras dans la pliure de ses jambes et l’autre contre ses omoplates et doucement je la relevais. Il ne fallait pas non plus qu’elle se retrouve expulser pour deux trois pillules ingérer. Je commençais à marcher en soupirant : « Eh... Reveille - toi» toujours pas de réponses u_u’ « mais pourquoi? Il faut que se soit moi qui vienne te tiré de tes conneries? Eh tu m’entends? Enfin ce n’est pas en faisant des «Ouuuuuaaouaaaouaaa»! disais-je en l’imitant avec succés j’aurais eu la palme d’or si on m’avais filmer. que cela vas allez mieux! Non mais voilà que je parle tout seul... Qu’on m’enferme...» Après mon monologue du pénis, nous rentrions enfin dans ma chambre, la pauvre s’est prit l’encolure de la porte sur le front. Bah se faire porter par un mec bourré ca n’a pas que des bonnes idées! Je l’as déposé donc sur mon lit. D’ailleur je suis toujours en boxer hein. Oui les Hommes savent resister au froid! lol. La posant enfin sur le lui, j’alla chercher un bas de pyjama pour recouvrir mes jambes et évitez qu’on pense que je fais du viol à l’étalage, euh non une aggression ! Attendant enfin qu’elle sorte de son trip je me posa sur le lit assis les pieds par terre la regardant et je me mis à rire: «Bon tu vas détripper oui ou merde!»
Revenir en haut Aller en bas
 

pv. • eaterpillsgurl&drunkerboy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BEAUTY AND THE GREEKS :: MICHIGAN VALLEY UNIVERSITY :: ❝ résidences universitaires-